419
Coopération transfrontalière

La directrice régionale de l’Agence fédérale pour l’emploi [Bundesagentur für Arbeit] fait la promotion de l’acquisition d’expériences professionnelles dans les pays voisins – Le multilinguisme offre plus d’opportunités

Salon numérique de l’emploi de la Grande Région

En amont du Salon numérique de l’emploi de la Grande Région qui s'est tenu le 25 novembre 2021, M. Thomas Sponticcia, journaliste à la Saarbrücker Zeitung, s'est entretenu avec Mme Heidrun Schulz, directrice régionale de l'Agence fédérale pour l'emploi qui a expliqué l'intérêt pour les Sarrois et les Sarrois d'acquérir également des expériences professionnelles de l'autre côté de la frontière.

Coopération transfrontalière

La directrice régionale de l’Agence fédérale pour l’emploi [Bundesagentur für Arbeit] fait la promotion de l’acquisition d’expériences professionnelles dans les pays voisins – Le multilinguisme offre plus d’opportunités

Salon numérique de l’emploi de la Grande Région

En amont du Salon numérique de l’emploi de la Grande Région qui s'est tenu le 25 novembre 2021, M. Thomas Sponticcia, journaliste à la Saarbrücker Zeitung, s'est entretenu avec Mme Heidrun Schulz, directrice régionale de l'Agence fédérale pour l'emploi qui a expliqué l'intérêt pour les Sarrois et les Sarrois d'acquérir également des expériences professionnelles de l'autre côté de la frontière.

 
Le Salon de l’emploi de la Grande Région offre aux demandeurs d’emploi et de formation de la Grande Région  l’opportunité de découvrir des offres d’emploi et d’entrer en contact avec des entreprises de la Sarre, de la Lorraine et du Luxembourg. L’édition 2021 du salon est virtuelle et cible particulièrement les jeunes, ces derniers étant technophiles car ayant grandi dans le contexte des médias numériques. Mme Heidrun Schulz a souligné tout l’intérêt d’une formation ou de toute autre expérience  professionnelle acquise à l’étranger.  Un séjour dans un autre pays ouvre de nouvelles perspectives de carrière et permet d’en apprendre beaucoup sur la langue et la culture du pays. Ces expériences enrichissent leurs compétences des demandeurs d’emploi et leur offrent plus d’opportunités sur le marché du travail. Elle a néanmoins l’impression que la barrière de la langue tend à s’accroître dans la Grande Région, alors qu’il est justement si important dans notre région de parler une deuxième langue. Ce serait notamment un atout majeur pour la coopération avec nos voisins et pour l’avenir de la Sarre si on mettait davantage l’accent sur la promotion du français. Mais en Lorraine également, on constate malheureusement que moins de jeunes apprennent l’allemand. Mme Heidrun Schulz a toutefois souligné dans l’interview que dans la région Saar-Lor-Lux, de nombreux employés font la navette, principalement vers le Luxembourg. Cela montre bien sûr aussi l’importance d’un salaire attractif et du système social. La Sarre aussi a besoin de nombreux employés dans le domaine des services. Dans notre région frontalière, notamment dans le commerce, le bilinguisme est un atout. « Cela [le bilinguisme] devient de plus en plus une norme en Sarre et renforce en même temps l’attractivité de la région et des entreprises », souligne Mme Heidrun Schulz. En outre, le marché du travail transfrontalier offre de nombreuses opportunités dans le domaine de l’industrie, car des deux côtés de la frontière, les entreprises ont besoin de personnel qualifié.
 

Partager avec les autres

Pour rester à jour
S'inscrire à la Newsletter