977
Développement durable

Protection de l’environnement à l’échelle transfrontalière

Il faut avoir une vision globale

La protection de l’environnement ne s’arrête pas aux frontières des pays. La volonté de préserver un environnement sain pour les générations futures guide nos actions.

Centrale nucléaire de Cattenom et projet de site d’enfouissement à Bure

Indépendamment de l’exigence maximale exprimée côté sarrois en faveur de la fermeture de la centrale de Cattenom, le gouvernement du Land entretient un échange d’informations régulier basé sur une relation de confiance avec les différents interlocuteurs français. Concernant le projet de site d’enfouissement à Bure, le ministère sarrois de l’intérieur et celui de l’environnement ont obtenu d’être systématiquement informés de tout événement à échelle transfrontalière.

 

Objectif 2020-2022 :

  • Maintien de l’échange d’informations, rencontres dans le cadre de sommets et de réunions de travail, participation au processus d’autorisation du site d’enfouissement de Bure. Le Land de Sarre a pris position pour la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom et contre le projet de site d’enfouissement à Bure.

© Thomas Millot | U

Plateforme pétrochimique de Carling

La plateforme pétrochimique de Carling/Saint-Avold accueille plusieurs sites de production industrielle. La frontière allemande se trouve à une distance allant de 2 à 3 kilomètres au nord de la plateforme. Le ministère sarrois de l’environnement et de la protection des consommateurs est représenté au sein de la commission de suivi du site, aux côtés de la ville de Völklingen et de la commune de Großrosseln. Au sein de cette commission, les entreprises de la plateforme pétrochimique abordent les aspects écologiques des différentes installations, ainsi que les questions relatives à la gestion des incidents. Les citoyens sarrois ont été informés à l’occasion d’une audition publique et ont eu la possibilité d’émettre leur avis. Les rapports du modérateur de l’audition et les décisions d’autorisation ont été traduites et rendues publiques, publiées sur Internet.

Concernant la restructuration de la plateforme, d’autres procédures d’autorisation transfrontalières auront lieu en amont. D’ici 2020, le démantèlement d’anciennes usines permettra d’installer de nouvelles entreprises au sein de la plateforme sur une surface allant de 220 à 240 hectares. Les entreprises de la plateforme sont rassemblées sous le nom
« Chemesis ». Le public sarrois devra également être assuré de pouvoir participer pleinement aux futures procédures d’autorisation avec consultation publique transfrontalière sur la question de la plateforme pétrochimique.

 

Objectif 2020-2022 :

  • La communication avec les autorités françaises et les gestionnaires de la plateforme pétrochimique, ainsi que l’information transparente et totale des citoyens sarrois concernés, devront être renforcées.

© Mike Erskine | U

Informations clés :

Informations clés :

fermeture

Le land de Sarre a pris position pour la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom et contre le projet de site d'enfouissement à Bure.

220 à 240 hectares

Grâce au démantèlement d’anciennes installations, le projet « Chemesis » offre 220 à 240 hectares de surfaces libres pour l’implantation de nouvelles entreprises

Partager avec les autres

Pour rester à jour
S'inscrire à la Newsletter